Est-ce bien nécessaire ?...

Sullivan et moi....

vieille-machine-by-nouch.jpg

On le découvre ado,... On est touché parce que, qu'il s'agisse de Vian ou de Sullivan, c'est toujours l'écorché qui nous retient... 

Vian .... il m'a fait rire, il m'a fait pleurer, il m'a horrifiée.... Mais finalement depuis que je l'ai rencontré, il est resté dans cette partie du cerveau qui ne concerne que la sensibilité. Finalement, sa vie, son oeuvre... Même vieux, même mort, on a envie de partir avec lui dans ce monde, de ce monde... D'en rire pour y vivre...

 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Je suis charlie

"LA PRESSE FRANCAISE FAIT PREUVE D'UNE PARTIALITE REVOLTANTE ET NE TRAITE JAMAIS QUE DES MEMES SUJETS : LES HOMMES POLITIQUES ET LES AUTRES CRIMINELS" (Vian, of course...)

Auteur, visionnaire... grand homme, à n'en pas douter

Il semble effectivement que les mots doivent toujours se battre pour justifier leur existence. Peut être pouvons nous apprécier simplement la musicalité et les clins d'oeil qu'ils nous livrent.

Ce site vous propose un travail sur les notions de pastiche, parodie... avec beaucoup d'humilité et de simplicité.

N'hésitez pas à intervenir... 

×